FESTIVAL 2019- Les différents espaces sacrés

FESTIVAL RENCONTRE AU CŒUR DU SACRE

DU 12 AU 15 JUILLET 2019

Le Feu Sacré et son espace

Cette année l’équipe du Feu Sacré :

Martine Munoz Gardienne Assistants : Bruno Convert et Nicole Enfissi

Le feu sacré, que nous entretenons sur toute la durée du festival, ressemble à s’y méprendre à un feu parfait pour y griller chamallow®️ et merguez®️ et pourtant il en diffère en tout point. Nous mettons tout en oeuvre pour que l’esprit du feu invite la venue des ancêtres. Le feu est donc sacré car il devient à la fois la maison des ancêtres, le coeur du festival, le lieu des cérémonies.

Cet endroit demande respect et humilité.

Respect pour les ancêtres. Respect pour Martine et Luciano les gardiens du feu sacré et leur équipe. Respect pour le recueillement des autres. Respect pour les cycles de la vie.

Il est bien venu de rentrer par la porte prévue à cet effet et d’y circuler dans le sens des aiguilles d’une montre en respectant l’ouverture du vortex en place, évitant ainsi de le refermer.

Respect pour les cycles du soleil, de la lune, de la nature et des saisons.

Respect pour la porte de l’EST (facile à trouver, c’est la seule qui est ouverte). La porte de l’EST représente la direction de là où le soleil se lève, le printemps, la naissance. Les autres portes sont des connections à des énergies particulières par lesquelles il ne faut pas pénétrer, à moins d’être gardien du feu ou Maître d’une cérémonie. Entrer par ces portes sans y être habilité, perturbe l’équilibre énergétique du cercle. Lors des cérémonies, pour garder cet équilibre, un gardien est placé devant chacune d’elle. Respect pour les gardiens des portes et leurs interventions.

Respect pour la porte du SUD qui représente l’été, la pleine vitalité, la maturité, c’est là où le soleil y est à son zénith.

Respect pour la porte de l’OUEST qui représente là où le soleil se couche, l’automne, la vieillesse de l’être humain, l’époque où les arbres perdent leurs feuilles. Dans les cérémonies chamaniques c’est aussi la porte entre le monde des morts et celui des vivants.

Respect pour la porte du NORD qui est le lieu où le soleil laisse sa place à la lune, c’est l’hiver, la fin d’un cycle, la mort. En entrant donc par la porte de l’EST, tout en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre et donc en respectant l’ordre des choses, on se place en conscience dans le cercle du vivant et le cycle ne s’arrête jamais. En entrant, par contre, par ailleurs que par la porte de l’EST et dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, vous fermez ce vortex. Dommage pour les autres mais surtout dommage pour vous, c’est une expérience tellement belle à vivre.

Le cercle étant la maison des ancêtres, il convient, comme lors de toute visite, d’attendre d’y être convié et de se comporter selon les règles du lieu. Par exemple, il y est naturel d’y chanter la joie, d’accueillir et d’honorer cette énergie et de montrer son consentement en y pénétrant pieds nus (laisser ses chaussures à l’entrée…EST).

Ce feu est un lieu d’accueil et de recueillement et il serait donc déplacé d’y griller chamallow®️, merguez®️ ou quoi que ce soit d’autre. Ce n’est pas non plus un feu pour y brûler des détritus ni y jeter des mégots.

Le feu, puisqu’il est sacré, vous l’aurez compris, est ouvert lors d’une cérémonie d’ouverture. Il est clos, à la fin du festival lors d’une cérémonie de clôture. Ce sont deux grandes et belles cérémonies toujours très riches en émotions et auxquelles nous vous invitons.

Une fois le festival fini et le feu clos, il est fortement recommandé de vous équiper d’un petit cendrier, vendu à l’entrée, afin d’y recueillir quelques cendres après la cérémonie de clôture. Quand on laisse le feu sacré s’éteindre, à l’image druidique, il reste à jamais allumé dans notre coeur, il reste présent avec en mémoire, tout ce que nous avons pu vivre pendant le festival et va nous permettre de vivre tout au long de l’année des expériences sous un nouveau jour.

Les tentes

Différents tipis et tentes sont placés sur le lieu afin d’accueillir toutes les cérémonies, les conférences et les ateliers. Nos tipis demandent de respecter le silence et/ou le cours des enseignements, l’heure de début et de fin de ceux-ci.

Trois tentes seront cependant réservées à une seule catégorie : Les tentes rouge, bleu et noire.

LA TENTE ROUGE

La tente rouge sera exclusivement réservée aux cercles de paroles et à l’accueil des femmes, elle représentera donc, le féminin. Toutes les femmes, quel que soit leur âge y seront les bienvenues. En dehors des échanges qui y seront proposés, chaque femme y trouvera une écoute personnalisée.

 

LA TENTE BLEUE

La tente bleu aura la même fonction mais uniquement pour les hommes, ce sera la tente du masculin.

 

LA TENTE NOIRE (ou Tente de la Soeurcière)

Elle sera là pour accueillir, en cas d’urgence uniquement, les énergies très sombres et douloureuses dont vous devez vous séparer. Vous serez accompagné, au cas par cas, et invité à lâcher ce qui vous dérange, puis à le transmuter en lumière et en paix. Tout est amour et lumière, parfois certaines énergies l’ont oublié. Il arrive qu’elles se manifestent par le biais de la colère ou tout simplement ce qu’on appelle l’énergie noire ou négative. La tente noire est l’espace où tout est reconnu dans son essence originelle qui est la lumière et ainsi la conscience est ramenée à cette mémoire. Dans ce tipi est entretenu un feu en lien avec le grand feu sacré, il s’agit donc bien d’un rituel de libération et d’harmonie tant pour l’individu que pour le lieu. Il y aura toujours une personne présente pour vous accueillir et vous guider. Ce lieu particulier est ouvert aux hommes comme aux femmes.